Au-delà du diagnostic : utiliser les caractéristiques des patients et les différents domaines liés à la santé du tendon pour identifier les sous-groupes latents avec une tendinopathie d'Achille

Une analyse de Dr Seth O’Neill info

POINTS CLÉS

  1. Il existe au moins 3 sous-groupes chez les personnes atteintes de tendinopathie d'Achille.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La thérapie par l'exercice est la référence absolue pour traiter la tendinopathie d'Achille. Cependant, tous les patients s’engageant dans une rééducation ne se rétabliront pas complètement. Cela peut être dû à une mauvaise définition de la rééducation dans la littérature mais aussi au caractère générique des programmes de rééducation qui guident les traitements. Le traitement de la tendinopathie utilise souvent une approche unique, mais échoue chez environ 40 % des individus (pas d’amélioration après la rééducation) et environ 25% seront encore symptomatiques 10 ans plus tard.

Cette étude transversale visait à comprendre si les personnes atteintes de tendinopathie avaient différentes symptomatologies ou s'il pouvait y avoir des sous-groupes de caractéristiques différentes.

Le traitement de la tendinopathie utilise souvent une approche unique, mais il échoue chez environ 40 % des individus.
bulb
Cet article souligne l'importance d'identifier des sous-groupes spécifiques lorsqu'il s'agit de diriger le traitement de la tendinopathie d'Achille pour des meilleurs résultats de traitement.

MÉTHODE

L'étude a utilisé une méthode transversale en recrutant à partir de deux grandes études longitudinales. 145 personnes ont été recrutées et ont reçu une évaluation complète comprenant différents questionnaires évaluant les résultats des soins d’après des critères de jugement, un

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 663 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo