Changements de conformation dimensionnelle du nerf tibial et du tunnel tarsien selon la position de la cheville chez des sujets asymptomatiques

Une analyse de Dr Carlo Wood info

POINTS CLÉS

  1. La distance antéro-postérieure du canal tarsien (DAP) augmente pendant la flexion plantaire (FP) et diminue pendant la flexion dorsale (FD).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le syndrome du canal tarsien se manifeste par de la douleur, des paresthésies, une hypo/hyperesthésie, des crampes, et un engourdissement du talon, de la plante du pied et des orteils à la marche, à la course et lors d'un saut, mais peut très bien être aussi présent au repos. La cause peut être traumatique, des lésions occupant cet espace peuvent aussi l'expliquer, ainsi que des déformations du pied en valgus du talon ou un avant-pied en abduction. L'hypermobilité en éversion et la FD compriment le nerf tibial en diminuant la taille du canal tarsien, et en mettant également une tension sur le nerf.

Le but de cette étude était de quantifier les changements au niveau du nerf et du canal tarsien dans différentes positions de cheville.

Le syndrome du canal tarsien peut être provoqué par un traumatisme, des lésions occupant cet espace, et des déformations du pied.
bulb
La position en flexion plantaire devrait diminuer la pression sur le tunnel tarsien et ainsi diminuer la pression sur le nerf tibial. Cela peut être réalisé par des techniques d'ouverture statique ou dynamique de l'interface mécanique.

MÉTHODE

13 sujets ont été recrutés dans cette étude. Les chevilles des participants ont été placées en position neutre, FD et FP pour effectuer ensuite une échographie (EG). La tête à ultrasons a été positionnée perpendiculairement au nerf au niveau du

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo