Fiabilité des différentes techniques cliniques d'évaluation de la posture du pied

Une analyse de Ian Griffiths info

POINTS CLÉS

  1. Le navicular drop [descente du naviculaire] semble être le moyen le plus fiable pour évaluer la posture du pied parmi toutes les méthodes utilisées dans cette étude.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La posture du pied a longtemps été examinée et mesurée cliniquement avec la conviction historique qu'elle peut prédire comment le pied fonctionnera de manière dynamique et qu'elle est également corrélée de manière prévisible aux blessures des membres inférieurs (1,2). Ceci est controversé lorsque l'on prend en considération l'ensemble de la littérature sur la structure et la fonction du pied humain, mais il convient d'admettre que la capacité de simplifier une structure complexe telle que le pied, puis de la « catégoriser », peut conférer un certain avantage pour ceux qui conçoivent et mettre en œuvre des expériences en recherche.

L'objectif de cette étude récente était de déterminer la fiabilité de cinq méthodes courantes d'évaluation de la posture du pied :

  1. Le Navicular drop (NDP) [descente du naviculaire]
  2. Le Navicular drift (NDT) [déplacement latéral du naviculaire]
  3. Le Foot posture index (FPI-6)
  4. Les Static and dynamic arch indices (SAI & DAI) (6,7)

À l'exception du DAI, toutes ces méthodes sont des moyens de quantifier la posture statique du pied et sont considérées comme les plus couramment utilisées en clinique.

La posture du pied a longtemps été examinée et mesurée cliniquement avec la conviction historique qu'elle peut prédire comment le pied fonctionnera de manière dynamique et qu'elle est également corrélée de manière prévisible aux blessures des membres inférieurs.
bulb
Cette étude suggère que les cliniciens expérimentés peuvent être sûrs que le *navicular drop* est une méthode fiable pour quantifier la posture du pied.

MÉTHODE

Un total de 60 participants (36 femmes, 24 hommes) ont pris part à l'étude, avec un âge moyen de 24 ans (+/- 3,52) et un IMC moyen de 22,63 (+/- 2,49) kg/m 2. Les principaux critères d'exclusion étaient un manque

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo