Précision diagnostique des tests cliniques évaluant les lésions ligamentaires de la syndesmose tibio-fibulaire : revue systématique avec méta-analyse

Une analyse de Dr Michael Reiman info

POINTS CLÉS

  1. Malgré de nombreux tests cliniques rapportés pour les atteintes de la syndesmose tibio-fibulaire (n = 13), l'utilité clinique de ces tests est assez limitée.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les entorses de la cheville sont parmi les blessures les plus courantes chez les personnes physiquement actives. Les entorses hautes de la cheville (lésions de syndesmose) impliquent généralement une longue période de récupération (1), avec une durée avant reprise du sport au moins deux fois plus importante que celle d'une entorse isolée du ligament latéral (2).

Le diagnostic précoce des atteintes de la syndesmose tibio-fibulaire est important pour la mise en place de soins plus appropriés. La chirurgie arthroscopique est le gold standard pour diagnostiquer cette atteinte (3), mais elle est invasive. Les recommandations par consensus recommandent une variété de tests cliniques, mais l'utilité clinique de ces tests n'est pas claire. Cet article visait à examiner la précision diagnostique des tests disponibles.

Le diagnostic précoce des atteintes de la syndesmose tibio-fibulaire est important pour la mise en place de soins plus appropriés.
bulb
En d'autres termes, ne vous fiez pas trop aux tests spéciaux.

MÉTHODE

Trois bases de données ont été utilisées pour réaliser cette revue systématique. Elles ont été consultées du début de l'étude jusqu'au 12 février 2021. Les études comparant diverses mesures cliniques à l'arthroscopie, à l'imagerie par résonance magnétique ou à l'échographie

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo