Effets d'un heavy slow resistance training associé à des infiltrations de corticostéroïdes ou à un dry needling des tendons chez les patients atteints de tendinopathie latérale du coude : étude randomisée à 3 bras, en double aveugle et contrôlée par placebo

Une analyse de Todd Hargrove info

POINTS CLÉS

  1. Un heavy slow resistance training pour la tendinopathie latérale du coude a amélioré les résultats à court et à long terme.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La tendinopathie latérale du coude (également connue sous le nom de tennis elbow) est une blessure de surutilisation courante. Des recherches antérieures ont examiné l'efficacité de plusieurs traitements potentiels, notamment les exercices en heavy slow resistance (HSR), l'infiltration de corticostéroïdes (corticosteroid injection, CSI) et le dry needling des tendons (tendon needling, TN).

Cette étude était un essai contrôlé randomisé comparant l'efficacité de trois traitements : (1) HSR avec infiltration placebo ; (2) HSR combiné avec une CSI ; et (3) HSR combiné avec un TN.

La tendinopathie latérale du coude (également connue sous le nom de tennis elbow) est une blessure de surutilisation courante.
bulb
Les cliniciens devraient envisager d'utiliser le HSR training pour le traitement de la tendinopathie latérale du coude.

MÉTHODE

  • 60 patients atteints de tendinopathie chronique unilatérale latérale du coude ont été randomisés en trois groupes : HSR plus infiltration placebo de solution saline HSR plus infiltration de corticostéroïdes HSR plus dry needling des tendons
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo