Les mesures de la fonction physique du rachis cervical après un whiplash sont-elles associées à un mauvais pronostic ? Revue systématique

Une analyse de Dr Sarah Haag info

POINTS CLÉS

  1. La force du rachis cervical et l'amplitude des mouvements n'étaient pas prédictives d'un mauvais pronostic après un whiplash.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le whiplash est l'une des blessures les plus courantes causées par les accidents de la route. Les troubles associés au whiplash (WAD = Whiplash Associated disorder) regroupent une variété de symptômes qui peuvent survenir après ce « coup du lapin ».

L'objectif de cet étude systématique était de mettre à jour et de résumer le rôle des mesures objectives de la fonction physique du cou ou des mesures auto-rapportées qui ont été utilisées dans la recherche pronostique suite à un traumatisme de Whiplash. Elle visait également à synthétiser et évaluer la qualité globale des preuves sur la capacité prédictive de ces facteurs pour les douleurs cervicales et l'incapacité chez les personnes ayant subi un coup du lapin.

Le whiplash est l'une des blessures les plus courantes causées par les accidents de la route.
bulb
Des niveaux élevés de catastrophisation et d'autres comorbidités de santé mentale ont un impact sur le pronostic des personnes atteintes de WAD.

MÉTHODE

  • Cette revue systématique a été effectuée conformément aux directives PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta Analyses), aux directives du Cochrane Back Review Group et au manuel Cochrane.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 638 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo