Traitement conservateur de la compression du nerf ulnaire au coude : revue systématique et méta-analyse

Une analyse de Dr Val Jones info

POINTS CLÉS

  1. La compression du nerf ulnaire au coude est une neuropathie périphérique fréquente du membre supérieur.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La compression du nerf ulnaire au coude est la deuxième neuropathie périphérique la plus fréquente du membre supérieur (1). De précédentes études ont montré que l’incidence du syndrome du tunnel cubital (STC) s’élève à 24,7 cas pour 100 000 personnes par an (2). L’évaluation diagnostique de la neuropathie cubitale au coude comprend l’anamnèse, l’examen physique et l’étude électrodiagnostique. En l’absence de traitement, la compression du nerf ulnaire au coude peut entraîner une perte sensorielle et motrice au niveau de la main, un traitement conservateur étant recommandé avant d’envisager une intervention chirurgicale.

Les résultats des options de traitement conservateur pour la compression du nerf ulnaire au coude n’ont toutefois pas été clairement déterminés. L’objectif de cette revue était d’évaluer les options de traitement conservateur disponibles et leur efficacité pour la compression du nerf ulnaire au coude.

La compression du nerf ulnaire au coude est la deuxième neuropathie périphérique la plus fréquente du membre supérieur.
bulb
Il est peut-être insuffisant de se fier uniquement aux tests des grosses fibres dans la pratique clinique pour évaluer les patient·e·s chez qui l’on soupçonne des neuropathies de compression.

MÉTHODE

  • Trois bases de données électroniques (MEDLINE, Embase et CENTRAL) ont été consultées pour rechercher des essais contrôlés randomisés, des études de cohorte et des études cas-témoins portant sur les effets d’un traitement conservateur sur les symptômes de la compression du
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo