Effets de l'exercice d'adduction de Copenhague sur la structure musculaire et la flexibilité des adducteurs

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. L'exercice d'adduction de Copenhague (CAE) a gagné en popularité ces dernières années en raison de sa facilité de mise en œuvre.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les blessures à l'aine sont courantes dans les sports qui impliquent des changements de direction rapides, des accélérations et décélérations, une incidence particulièrement élevée étant signalée au hockey sur glace et au football (1). La diminution de la force des adducteurs et les antécédents de blessure à l'aine ont été indiqués comme facteurs prédominants liés aux atteintes de l'aine (2).

L'exercice d'adduction de Copenhague (CAE) a gagné en popularité ces dernières années en raison de sa facilité de mise en œuvre. De plus, la communauté sportive s'est de plus en plus concentrée sur le renforcement pour réduire les blessures.

Il a été démontré que le CAE contribue à la réduction des blessures, bien que le mécanisme par lequel cela se produit continue d'être exploré (3). On pense que le CAE améliore la force des adducteurs, mais son effet sur la flexibilité des adducteurs n'a pas encore été étudié en profondeur. De plus, l'effet à long terme du CAE sur la structure musculaire des adducteurs après une période de désentrainement reste également inconnu.

Les auteurs de cette étude ont cherché à décrire l'impact sur la structure musculaire et la souplesse de la musculature des adducteurs, après 8 semaines d'entraînement basé sur le CAE et après 4 semaines de désentrainement ultérieur, chez des individus physiquement actifs en bonne santé.

La diminution de la force des adducteurs et les antécédents de blessure à l'aine ont été indiqués comme facteurs prédominants liés aux atteintes de l'aine.
bulb
La période initiale d'adaptation de 4 semaines devrait avoir lieu avant la pré-saison, pour atténuer les douleurs et les pics de charge de travail.

MÉTHODE

  • 45 sportifs de sexe masculin (âge moyen = 26 ans) ont été répartis au hasard dans un groupe expérimental ou contrôle. Dans les deux groupes, il a été mesuré par goniométrie et échographie l'abduction de hanche et l'épaisseur du corps
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo