La perte de poids est associée à un risque réduit de nécessiter une prothèse du genou ou de la hanche : analyse de survie utilisant les données de l'Osteoarthritis Initiative

Une analyse de Anthony Teoli info

POINTS CLÉS

  1. Cette étude a démontré une association positive entre le pourcentage de changement de poids corporel par rapport au départ et le risque de nécessiter la pose d'une prothèse du genou ou de la hanche (pour les hanches qui étaient douloureuses de manière persistante), quel que soit l'IMC de départ.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

L'obésité est un important facteur de risque modifiable de développement et de progression de l'arthrose du genou et de la hanche (1). Ainsi, les directives cliniques recommandent généralement une perte de poids chez les patients en surpoids ou obèses souffrant d'arthrose (2, 3). Cependant, on ignore actuellement si la perte de poids réduit le risque de nécessiter une prothèse du genou ou de la hanche chez les personnes souffrant d'arthrose et d'obésité.

Par conséquent, le but de cette étude était de décrire l'association entre la perte de poids et le risque de nécessiter une prothèse du genou ou de la hanche, après avoir pris en compte les facteurs de risque connus d'arthroplastie, dans une cohorte spécifique à l'arthrose.

L'obésité est un important facteur de risque modifiable du développement et de la progression de l'arthrose du genou et de la hanche.
bulb
Le conseil de perdre du poids doit être donné avec précaution chez les personnes âgées (> 65 ans) pour assurer le maintien de la masse corporelle maigre et de la densité osseuse.

MÉTHODE

  • Les auteurs de cette étude ont mené une analyse du délai avant l'événement [time-to-event survival analysis] à partir d'une cohorte basée sur la population de participants qui initialement avaient de l'arthrose du genou ou étaient à risque d'arthrose du genou
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo