La reprise du sport après une rééducation séquencée par critères d'évolution dans les lésions aigües des adducteurs chez l'athlète masculin : une étude de cohorte prospective

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. Bien que les lésions des adducteurs soient une des blessures les plus courantes dans les sports de terrain, la recherche sur une progression avec critères d'évolution et les programmes de reprise du sport manquent à l'appel.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les lésions aigües des adducteurs sont classées dans les premières de la liste des blessures des sports de terrain. Pendant la saison, il a été rapporté que la prévalence de perte de temps de jeu due à une lésion des adducteurs chez les footballeurs de haut niveau pouvait aller jusqu'à 14 %, provoquant des absences allant de 2 à 5 semaines (1). Malgré l'amélioration de la compréhension de l'efficacité des programmes d'exercices avec résistance pour la rééducation et la prévention des lésions des adducteurs, une rééducation basée sur des critères et une méthode de progression est toujours attendue (2).

C'est un défi particulièrement important que d'étudier des exercices et protocoles spécifiques dans des études épidémiologiques à grande échelle ou des revues systématiques. Cet article a essayé de combler l'écart en étudiant un protocole d'exercices de rééducation spécifique. Les auteurs ont cherché à établir un protocole de rééducation standardisé qui inclut une progression selon certains critères, des phases de rééducation bien définies, et une approche spécifique de l'exercice pour assister les athlètes dans leur reprise du sport.

Les lésions aigües des adducteurs sont classées dans les premières de la liste des blessures des sports de terrain.
bulb
Les praticiens qui se basent uniquement sur un ou deux tests simples et ne regroupent pas plusieurs standards objectifs peuvent ne pas avoir assez d'informations pour déterminer avec précision l'aptitude à reprendre le sport.

MÉTHODE

Des athlètes compétiteurs masculins (âgé de 18 à 40 ans) qui rapportent un début aigü de douleur à l'aine pendant le sport dans les 7 derniers jours ont été recrutés pour cette étude à l’hôpital de Doha, Qatar, sur une

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo