Power Training chez les personnes âgées souffrant d'arthrose de hanche et ayant subi une arthroplastie totale de hanche

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. Les exercices d'intensité faible à modérée pour les personnes souffrant d'arthrose de hanche et ayant subi une arthroplastie totale de hanche entrainent des améliorations de la douleur, de la force, de la morphologie musculaire, de l'adaptation neurale, de la fonction et de la qualité de vie.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Aux États-Unis, on estime que l'arthroplastie totale de hanche (Prothèse Totale de Hanche, PTH) représente 15 milliards de dollars de frais de santé annuels (1). Compte tenu des changements démographiques actuels, on s'attend à ce que d'ici 2030, il y ait une augmentation de 175 % des poses de PTH (1). Le coût et l'augmentation prévue des poses de PTH soulignent l'importance de la mise en œuvre de stratégies préventives appropriées dans la pratique clinique.

L'une de ces stratégies consiste à fournir des interventions par l'exercice correctement dosées. Il existe peu de recherche sur l'impact du power training [entrainement de la puissance] sur l'arthrose de hanche. Un exemple d'exercice de puissance consiste à effectuer des passages assis-debout tout en portant une veste lestée et en se levant aussi vite que possible (2). Chez les adultes vivant hors de structures de soin [community-dwelling adults], l'entrainement de la puissance a été identifié comme un moyen d'améliorer la capacité fonctionnelle et la performance physique (2).

Le but de cet article était de résumer les preuves récentes sur l'exercice, en particulier l'entrainement de la puissance, pour la prise en charge conservatrice de l'arthrose de hanche et de la PTH.

Aux États-Unis, on estime que l'arthroplastie totale de hanche représente 15 milliards de dollars de frais de santé annuels.
bulb
Les patients souffrant d'arthrose de hanche ou ayant subi la pose d'une PTH devraient effectuer trois fois par semaine le renforcement de tous les principaux groupes musculaires (en particulier ceux qui entourent la hanche).

MÉTHODE

Bases de données : PubMed, CINAHL, EMBASE et Web of Science.

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo