Reprise du sport dans une situation de douleur inguinale persistante liée aux adducteurs : enquête Delphi

Une analyse de Stacey Hardin info

POINTS CLÉS

  1. L'évaluation de la force (isométrique et excentrique), les tests de performance (changements de direction planifiés et non planifiés) et les compétences spécifiques au sport doivent être inclus comme critères de reprise du sport (RTP) chez les athlètes souffrant de douleurs inguinales persistantes liées au sport.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La douleur à l'aine (avec ou sans blessure avec perte de temps de jeu) est un défi courant dans le sport, en particulier ceux qui nécessitent des mouvements multiplanaires. Les chercheurs et les cliniciens continuent de travailler pour identifier les meilleures méthodes de prévention, intervention et traitement des blessures. Plusieurs cadres ont été suggérés pour aider les cliniciens à organiser les décisions de retour sur le terrain (RTP) ; cependant, les critères de RTP étayés par des preuves scientifiques font défaut.

L'objectif de cette enquête Delphi était d'identifier les critères qui pourraient être pris en compte par les praticiens dans le processus de prise de décision de RTP pour les athlètes souffrant de douleurs inguinales persistantes liées aux adducteurs [long-standing adductor-related groin pain].

La douleur à l'aine (avec ou sans blessure avec perte de temps de jeu) est un défi courant dans le sport, en particulier ceux qui nécessitent des mouvements multiplanaires.
bulb
Les tests de performance doivent inclure des changements de direction planifiés et non planifiés pour évaluer le niveau de confiance et de douleur de l'athlète pendant l'exécution.

MÉTHODE

  • L'enquête a été créée par un comité de cinq membres (quatre kinésithérapeutes du sport et un médecin du sport).
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo