Effets du renforcement musculaire axé sur l’excentrique sur les critères de reprise du sport chez des joueurs professionnels de sports d’équipe ayant subi une reconstruction du ligament croisé antérieur (LCA) à un stade avancé

Une analyse de Dr Jarred Boyd info

POINTS CLÉS

  1. Le renforcement musculaire axé sur l’excentrique, en particulier pendant le reconditionnement consécutif à une reconstruction du ligament croisé antérieur, peut engendrer des adaptations structurelles et neuromusculaires distinctes qui confèrent des augmentations appréciables de la production de force maximale des membres inférieurs (c.-à-d. squat isométrique) et de la capacité de puissance musculaire dynamique (c.-à-d. saut vertical).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les athlètes de sports d’équipe sont affectés de manière disproportionnée par la rupture du ligament croisé antérieur (LCA), souvent au cours d’actions à forte impulsion liées à des éléments réactifs. Non seulement l’incidence et la prévalence de la reconstruction du LCA (RLCA) sont parmi les plus élevées de l’ensemble des lésions ligamentaires, mais le potentiel de retour au niveau antérieur de la fonction compétitive reste un défi important.

Il est bien établi que la charge excentrique confère un large éventail d’adaptations, concernant, mais sans s’y limiter, la morphologie du tissu conjonctif et contractile (aire de section transversale), l’architecture tissulaire (longueur du fascicule), la coordination intramusculaire — en particulier le recrutement de l’unité motrice et le taux de recrutement de l’unité motrice à des vitesses plus élevées, qui conduisent finalement à des capacités émergentes imposées par le sport (1).

Cette étude visait à comparer le renforcement musculaire excentrique au renforcement musculaire traditionnel, dépourvu de paramètres excentriques distincts, pendant le reconditionnement consécutif à une RLCA à un stade avancé. Les sauts verticaux et horizontaux ainsi que la force des membres inférieurs constituaient les critères de jugement évalués, quantifiant l’étendue de l’applicabilité de l’entraînement excentrique.

Les athlètes de sports d’équipe sont affectés de manière disproportionnée par la rupture du ligament croisé antérieur (LCA), souvent au cours d’actions à forte impulsion liées à des éléments réactifs.
bulb
L’application de l’entraînement excentrique peut être un stimulus plus puissant pour générer de véritables capacités d’étirement et de raccourcissement du cycle.

MÉTHODE

  • Cette étude a suivi 22 athlètes professionnels de sports d’équipe ayant subi une reconstruction unilatérale du LCA. Les 22 sujets ont été répartis au hasard en deux groupes : témoin (CON) ou expérimental (ECC).
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo