La restriction du flux sanguin à faible charge et l'entraînement en résistance à charge élevée induisent des changements comparables dans les propriétés du tendon patellaire

Une analyse de Dr Nicholas Rolnick info

POINTS CLÉS

  1. Pour la première fois, il a été démontré une amélioration similaire des propriétés physiques du tendon patellaire (raideur et aire de section transversale), un changement similaire de la masse et de la force musculaire lors d'un entraînement à faible charge (20-35 % 1RM) avec restriction du flux sanguin en comparaison avec un entraînement à charges élevées (> 70% 1RM).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les recommandations typiques pour améliorer les propriétés physiques des tendons (telles que l'aire de section transversale et la rigidité) incluent l'entraînement en résistance au-dessus de 70 % 1RM (1). Les charges faibles se sont avérées inefficaces pour améliorer les propriétés physiques des tendons (1). Cependant, il a été démontré que l'entraînement en restriction du débit sanguin (BFR) à faible charge (utilisant 20 à 35 % de 1RM) induisait des changements comparables dans les propriétés physiques du tendon d'Achille à la charge correspondant à 70 à 85 % de 1RM traditionnellement recommandée (3).

L'ajout d'une BFR à l'exercice à faible charge est particulièrement pertinent dans la pratique clinique où les affections douloureuses liées aux tendons peuvent entraver le processus de rééducation (4). Centner et al (2019) ont enquêté sur le tendon d'Achille et ont été les premiers à montrer les effets positifs du BFR à faible charge par rapport au renforcement avec une charge élevée (3). On ne sait pas si les avantages positifs s'étendraient à d'autres régions telles que le tendon patellaire. Cette étude a cherché à mener l'enquête !

L'ajout d'une BFR à l'exercice à faible charge est particulièrement pertinent dans la pratique clinique où les affections douloureuses liées aux tendons peuvent entraver le processus de rééducation.
bulb
Cette étude suggère que les personnes atteintes de tendinopathies patellaires douloureuses pourraient utiliser le BFR à faible charge à court terme et obtenir des adaptations similaires à l'utilisation de charges plus élevées.

MÉTHODE

Cette étude a examiné les effets du BFR à faible charge (20-35 % 1RM) sur les propriétés suivantes du tendon patellaire (TP) et les adaptations musculaires :

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo