Le renforcement musculaire controlatéral atténue la perte de performance musculaire après une plastie du ligament croisé antérieur (LCA) : essai contrôlé randomisé

Une analyse de Linda Truong info

POINTS CLÉS

  1. L'éducation croisée a significativement atténué la diminution de la force maximale du quadriceps après une plastie du LCA à 10 semaines, mais cela n'a pas été maintenu à 24 semaines.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La restauration précoce de la fonction et des performances musculaires est cruciale pour une rééducation réussie après une plastie du ligament croisé antérieur (pLCA). L'éducation croisée (EC) peut aider à réduire la perte de force postopératoire et à accélérer le processus de rééducation ; cependant, les preuves actuelles ont démontré des résultats mitigés (1,2).

Par conséquent, cette étude visait à étudier les effets de l'entraînement, avec une EC, sur la performance et la fonction musculaires à 10 et 24 semaines après la pLCA par le biais d'un entraînement maximal du membre non opéré.

L'éducation croisée peut aider à réduire la perte de force postopératoire et à accélérer le processus de rééducation ; cependant, les preuves actuelles ont démontré des résultats mitigés.
bulb
L'entrainement ayant recours à l'EC peut être une stratégie qui peut aider à favoriser la récupération en atténuant les pertes de force à court terme (près de 50 % dans cette étude), tout en renforçant le membre non opéré.

MÉTHODE

Il s'agissait d'un essai contrôlé randomisé (ECR) avec des participants qui étaient actifs en loisir, âgés de 15 à 60 ans, ayant subi une pLCA et un genou asymptomatique non opéré. Les participants ont été répartis au hasard dans un

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo