Méniscectomie partielle par arthroscopie dans la déchirure dégénérative du ménisque : un suivi à 5 ans de l'essai contrôlé chirurgie vs placebo FIDELITY (Finnish Degenerative Meniscus Lesion Study)

Une analyse de Todd Hargrove info

POINTS CLÉS

  1. La méniscectomie partielle par arthroscopie augmente légèrement le risque d'arthrose du genou après cinq ans par rapport à une chirurgie placebo.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La méniscectomie partielle par arthroscopie (APM) est un traitement populaire pour la douleur de genou. Bien que plusieurs études aient montré qu'elle n'est pas plus efficace que la chirurgie placebo pour améliorer la douleur et la fonction au-delà du court terme, il a été avancé qu'elle pourrait apporter davantage de bénéfices en prévenant le développement ultérieur d'arthrose de genou.

Cet essai contrôlé randomisé a évalué si l'APM est plus ou moins efficace que le placebo pour prévenir l'arthrose de genou cinq ans après l'intervention. Il a également évalué la douleur de genou et la fonction cinq ans après l'intervention.

La méniscectomie partielle par arthroscopie est un traitement populaire pour la douleur de genou.
bulb
L'implication clinique pour les thérapeutes est qu'il faut informer les patients qu'il n'y a pas de preuves solides que l'APM apporte un bénéfice et qu'elle peut même augmenter le risque d'arthrose.

MÉTHODE

L'étude portait sur 146 personnes (âge moyen = 52 ans) issues de cinq hôpitaux publics en Finlande. Les participants présentaient des douleurs de genou et des déchirures dégénératives du ménisque médial confirmées par IRM et l'arthroscopie. Ils n'avaient aucun signe

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo