Performance aux tests de saut vertical et horizontal : contributions de la hanche, du genou et de la cheville

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. Le single leg vertical jump test [test de saut vertical sur une jambe] est un meilleur indicateur de la fonction du genou que le single leg horizontal hop test [test de saut horizontal sur une jambe].
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les tests de saut sur une jambe sont fréquemment utilisés pour évaluer la fonction et la symétrie des membres inférieurs lors du processus de prise de décision de reprise du sport. Des recherches antérieures ont montré que le test du triple saut unipodal [single leg triple hop for distance] était un test valide et fiable pour évaluer la fonction du genou (1).

Bien que le test du triple saut soit le test de performance fonctionnelle le plus étudié pour les patients opérés du LCA, sa capacité à évaluer la fonction du genou et la symétrie des membres a été remise en question (2,3). De plus, la recherche a montré que de nombreux patients utilisent peut-être sans le savoir des stratégies d'atterrissage pour décharger [supprimer de la charge] le genou pendant les tests de saut (4).

On pense que la production d'énergie pendant le saut vertical est plus indicative de la fonction du genou que pendant le saut horizontal, mais la recherche n'a pas encore examiné les données cinétiques et cinématiques unilatérales de ces deux types de saut (5). Le but de cette étude était d'identifier des stratégies biomécaniques spécifiques des membres inférieurs dans le saut vertical et horizontal unilatéral, de comparer et de contraster les contributions relatives des articulations et d'informer les clinicien·ne·s sur les tests qui pourraient être les plus utiles pour évaluer les déficits fonctionnels spécifiques aux articulations.

Des recherches antérieures ont montré que le test du triple saut unipodal était un test valide et fiable pour évaluer la fonction du genou.
bulb
Le dépendance élevée à une stratégie d'amorti par les genoux dans le saut horizontal indique qu'il faudrait mettre davantage l'accent sur l'analyse de la mécanique d'atterrissage.

MÉTHODE

20 hommes (âge moyen 29 ans), qui ont fait du sport de manière active au moins 3 fois par semaine ont été recrutés pour participer à cette étude en laboratoire lors d'une session unique de tests. Les auteurs ont utilisé

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo