Preuves que, après rupture, la cicatrisation du LCA à l’IRM peut être associée à de meilleurs résultats rapportés par les patients après la rééducation seule : analyse secondaire de l'essai KANON

Une analyse de Dr Linda Truong info

POINTS CLÉS

  1. Il existe des preuves exploratoires qu'il peut y avoir des signes de guérison du ligament croisé antérieur (LCA) à 2 et 5 ans après la blessure chez ceux qui ont opté pour la rééducation seule dans l'essai KANON.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le ligament croisé antérieur (LCA) peut-il cicatriser ? C'est une question qui se pose depuis des siècles, au fur et à mesure de l'émergence de différentes prises en charge et procédures chirurgicales ayant pour objectif d'optimiser la cicatrisation et les résultats. Les ramifications importantes de la guérison potentielle du LCA ne réduiront pas seulement la perte de temps relative aux activités sportives et récréatives, mais diminueront aussi le fardeau substantiel que ces blessures font peser sur le système de santé et les patients.

Cette étude a exploré la proportion de patients présentant des signes de guérison du LCA à l'IRM au cours des 5 premières années suivant une rupture du LCA et a évalué l'impact de la guérison du LCA sur les résultats fonctionnels.

Les ramifications importantes de la guérison potentielle du LCA réduiront non seulement la perte de temps relative aux activités sportives et récréatives, mais diminueront aussi le fardeau substantiel que ces blessures ont sur le système de santé et les patients.
bulb
Cette étude continue de soutenir l'évitement de la chirurgie précoce à moins que cela ne soit nécessaire dans le contexte des déchirures du ligament croisé antérieur.

MÉTHODE

  • Il s'agissait d'une analyse secondaire de l'essai KANON (Knee Anterior Cruciate Ligament Nonsurgical vs Surgical Treatment) (1). Les patients de l'essai contrôlé randomisé (ECR) KANON étaient âgés de 18 à 35 ans et présentaient une rupture aigüe du LCA confirmée
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 638 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo