Progression de la mise en charge du tendon patellaire au cours des exercices de rééducation : implications pour le traitement des lésions du tendon patellaire

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. Un indice de charge du tendon patellaire a été élaboré pour objectiver et organiser 35 exercices, principalement ciblés sur le genou, pour les membres inférieurs en charge faible, moyenne et élevée.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La prévalence de la tendinopathie patellaire est estimée à un jeune athlète sur trois (1). Il a été suggéré que les athlètes dont la rigidité des tendons ne s’adapte pas suffisamment à l’augmentation de la force musculaire peuvent être davantage exposés au risque de développer une tendinopathie (2). La douleur persistante du tendon patellaire après une reconstruction du LCA par autogreffe os-tendon patellaire-os (OTO) est fréquente (3). Il est important de noter qu’il existe un sous-groupe de patients ayant subi une reconstruction du LCA par OTO qui luttent contre des douleurs antérieures du genou pendant de nombreuses années après l’opération (4).

L’exercice est l’intervention la plus courante pour la douleur du tendon patellaire (5). Les cliniciens qui traitent régulièrement des athlètes souffrant de douleurs du tendon patellaire tireraient avantage d’une meilleure compréhension des charges exercées sur le tendon patellaire pendant les exercices qu’ils prescrivent. Cette étude visait à déterminer un indice de charge en vue de quantifier la mise en charge du tendon patellaire au cours de 35 exercices généralement utilisés dans la rééducation clinique des patients souffrant de troubles du genou.

La prévalence de la tendinopathie patellaire est estimée à un jeune athlète sur trois.
bulb
Les conclusions de cet article nous rappellent qu’il n’existe pas de meilleur exercice ou de meilleur protocole de progression pour les douleurs du tendon patellaire.

MÉTHODE

  • Vingt adultes en bonne santé (dix hommes, dix femmes, âgés entre 18 et 40 ans) sans antécédents de douleur du tendon patellaire et sans antécédents de blessure des membres inférieurs ou de la colonne vertébrale au cours des six derniers
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 663 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo