Débloquez nos 675 analyses de littérature dès maintenant En savoir plus

Qui a peur du grand méchant loup ? Exercices en chaine ouverte après une plastie du ligament croisé antérieur

Une analyse de Dr Christina Le info

POINTS CLÉS

  1. Les exercices en chaine ouverte sont sûrs après une lésion ou une plastie du LCA.
  2. La meilleure façon d’isoler la force du quadriceps est par des exercices en chaine ouverte.
  3. Une plus grande force de quadriceps est associée à une meilleure fonction auto rapportée de genou, une reprise du sport réussie, et un risque réduit de développer de l’arthrose de genou.

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Levez la main si vous avez appris à l’école de kiné que la prescription d'exercices en chaine ouverte pour un patient fraichement opéré du LCA était à exclure complètement. Levez la main si vous croyiez que c’était vrai et que, pendant au moins une certaine période dans votre vie de kinésithérapeute, vous avez évité de prescrire des exercices en chaine ouverte lors d'une prise en charge postopératoire d'un LCA.

Si votre pratique ressemble à la mienne, vous avez dû lever la main deux fois. Si vous avez fait comme moi, vous êtes resté sur des exercices en chaine cinétique fermée pendant une partie de votre carrière.

Nous savons bien que les quadriceps sont roi. L’augmentation de la force du quadriceps est associée à de meilleurs résultats auto-rapportés, à une meilleure reprise du sport et à l’atténuation ou à la prévention de l’arthrose de genou (1). Quel moyen efficace existe-t-il pour cibler les quadriceps ? Les exercices en chaine ouverte est une réponse possible.

Cette publication illustrant un point de vue personnel remet en question les deux arguments les plus fréquemment cités contre les exercices en chaine ouverte et souligne l’avantage potentiel de les intégrer dans vos programmes de rééducation du LCA.

L’augmentation de la force du quadriceps est associée à de meilleurs résultats auto-rapportés, à une meilleure reprise du sport et à l’atténuation ou à la prévention de l’arthrose de genou.
bulb
La marche produit 2-3 fois plus de contraintes sur le LCA par rapport à un exercice d’extension de jambe en chaine ouverte.

MYTHE I : LES EXERCICES EN CHAINE OUVERTE TIRENT SUR LE GREFFON DU LCA

Cet argument ne vous est sans doute pas étranger : faire des exercices en chaine ouverte place une pression excessive sur le LCA et se traduira inévitablement par un greffon plus laxe. Mais saviez-vous que la marche produit 2-3 fois plus de contraintes sur le LCA par rapport à un exercice d’extension de jambe en chaine ouverte (2)? Il semble un peu contradictoire que les cliniciens favorisent la reprise de la marche précoce et la remise en charge à la suite d’une reconstruction du LCA, mais déconseillent l’utilisation d’exercices en chaine ouverte.

Une revue systématique de 2018 qui a examiné 10 essais contrôlés randomisés comparant des exercices en chaine ouverte et en chaine fermée a conclu qu’il y avait des preuves de faible à moyenne qualité d'une absence de différence de la laxité antérieure du tibia, de la force ou la fonction auto-rapportée entre les individus qui ont effectué des exercices en chaine ouverte et ceux qui en ont effectué en chaine fermée (3). En conséquence, les cliniciens qui continuent à considérer ce mythe comme un fait risquent de transférer leurs craintes et leurs peurs à leurs patients concernant une laxité du greffon ou une faiblesse associée du quadriceps.

MYTHE II : LES EXERCICES EN CHAINE CINETIQUE OUVERTE NE SONT PAS FONCTIONNELS.

Ça nous amuse bien de faire soulever de la fonte. Ça nous amuse d'autant plus quand le patient est capable de réaliser un squat avec charges avec une technicité irréprochable. On l'entend tout le temps - les squats sont super parce qu'ils sont «fonctionnels».

Mais le fait est que les exercices en chaine fermée sont des exercices pluri-articulaires. Cela signifie que les patients peuvent compenser la faiblesse des quadriceps en recrutant d'autres groupes musculaires (par exemple les extenseurs de hanche) pendant les squats. D'autre part, un exercice d'extension de jambe en chaine ouverte isolera plus ou moins le quadriceps. On ne peut pas s'en cacher.

Si les cliniciens ne prescrivent pas d'exercice en chaine ouverte, cela signifie-t-il qu'ils omettent également de tester la force du quadriceps ou de choisir des substituts inadéquats pour les tests de force? Le gold standard pour mesurer la force du quadriceps est l'utilisation d'un dynamomètre électromécanique. En deuxième lieu, on peut envisager un test à 1 répétition maximum sur une machine d'extension de jambe [machine à quadriceps]. L'utilisation d'une presse à cuisses ou d'un dynamomètre portable fixé a tendance à surestimer la force du quadriceps. Vous pouvez également ajouter les hop tests dans la pile des indicateurs qui ont également tendance à surestimer la récupération.

POURQUOI LES EXERCICES EN CHAINE OUVERTE SONT EFFICACES

La mauvaise nouvelle est que suite à une lésion du LCA ou à une plastie du LCA, de nombreux changements physiologiques et neurologiques se produisent et provoquent l'inhibition du quadriceps. Cependant, la bonne nouvelle est qu'une mise en charge adéquate des quadriceps peut faciliter la régénération musculaire et le recrutement moteur. Choisir un exercice en chaine ouverte pourrait être la meilleure chance de votre patient d'optimiser la force de ses quadriceps !

IMPLICATIONS CLINIQUES

Répétez après moi : les exercices en chaine ouverte sont sûrs après une plastie du LCA ! Dans les stades aigus de la récupération, seules de faibles charges sont nécessaires pour provoquer une défaillance musculaire [solliciter l'intégralité de la force musculaire]. Comme pour vos autres exercices de musculation, augmentez la résistance à 60-70% de la 1RM et augmentez progressivement tout au long de la rééducation.

La stimulation électrique neuromusculaire est également un outil utile. La combinaison extensions de jambe et stimulation myoélectrique a été mise en lien avec une plus grande force du quadriceps et à une meilleure fonction du genou auto-rapportée à 12 et 16 semaines postopératoire (4).

+RÉFÉRENCES

Noehren B, Snyder-Mackler L (2020) Who's Afraid of the Big Bad Wolf? Open-Chain Exercises After Anterior Cruciate Ligament Reconstruction. J Orthop Sports Phys Ther. 50(9), 473-475. doi: 10.2519/jospt.2020.0609.

RÉFÉRENCES CITÉES

  1. Lepley LK. Deficits in quadriceps strength and patient-oriented outcomes at return to activity after ACL reconstruction: a review of the current literature. Sports Health. 2015;7:231-238.
  2. Englander ZA, Garrett WE, Sprizter CE et al. In vivo attachment site to attachment site length and strain of the ACL and its bundles during the full gait cycle measured by MRI and high-speed biplanar radiography. J Biomech. 2020;98:109443.
  3. Perriman A, Leahy E, Semciw AI. The effect of open- versus closed-kinetic-chain exercises on anterior tibial laxity, strength, and function following anterior cruciate ligament reconstruction: a systematic review and meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther. 2018;48:552-566.
  4. Fitzgerald GK, Piva SR, Irrgang JJ. A modified neuromuscular electrical stimulation protocol for quadriceps strength training following anterior cruciate ligament reconstruction. J Orthop Sports Phys Ther. 2003;33:492-501.
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo