Symptômes mécaniques et déchirure méniscale : réévaluation

Une analyse de Todd Hargrove info

POINTS CLÉS

  1. Les symptômes mécaniques n'ont qu'une sensibilité et une spécificité modérées pour diagnostiquer une déchirure du ménisque.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les symptômes mécaniques du genou sont généralement définis par la présence de cliquètements, de blocage ou de verrouillage du genou (1). Il est communément admis que lorsqu'un patient a une douleur au genou avec des symptômes mécaniques, il est très probable que le patient ait un ménisque déchiré. On pense également que la présence de symptômes mécaniques prédit de meilleurs résultats par la méniscectomie partielle arthroscopique (MPA).

Cette étude visait à analyser les preuves à l'appui de chaque hypothèse en résumant les recherches sur l'association entre les symptômes mécaniques, la déchirure méniscale et les résultats postopératoires après une MPA.

Il est communément admis que lorsqu'un patient a une douleur au genou avec des symptômes mécaniques, il est très probable que le patient ait un ménisque déchiré.
bulb
Des preuves émergent depuis un certain temps remettant ces hypothèses en question, mais ces dernières sont toujours affirmées avec confiance.

MÉTHODE

Les auteurs ont analysé les résultats de 38 articles pertinents qui recherchaient des associations entre les symptômes mécaniques, les déchirures méniscales et les résultats chirurgicaux après MPA. Les études évaluant les corrélations entre les symptômes mécaniques et les déchirures méniscales

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo