Trois étapes pour changer les croyances dans les soins de l'arthrose du genou : un appel à l'action

Une analyse de Dr Anthony Teoli info

POINTS CLÉS

  1. Il est temps de changer le message : la douleur liée à l'arthrose du genou n'est pas nécessairement due à des structures endommagées dans le genou.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

On pense généralement que les symptômes associés à l'arthrose du genou sont dus à des dommages structurels. Cela renforce la conviction que les approches non chirurgicales sont vaines, car elles ne peuvent pas « réparer » ou « régénérer » le cartilage. Ces croyances sont courantes chez les personnes atteintes d'arthrose du genou (1,2). Cependant, ces conceptions erronées ne sont pas conformes aux recommandations de bonnes pratiques pour les personnes atteintes d'arthrose du genou (3). Cela est préoccupant car il a été démontré que les croyances des patients influencent la volonté d'accepter des traitements non-chirurgicaux tels que l'exercice et la perte de poids (1). De plus, l'auto-efficacité du patient et la perception de son arthrose du genou peuvent influer sur le résultat du traitement et sur son futur handicap (4).

Il a été démontré que les croyances des patients au sujet de l'arthrose du genou influencent la volonté d'accepter des traitements non chirurgicaux tels que l'exercice et la perte de poids.
bulb
Les kinésithérapeutes ont un rôle crucial à jouer dans l'éducation des patients atteints d'arthrose du genou.

MÉTHODE

Les auteurs de cet article ont soumis un éditorial comme appel à l'action. Le but d'un éditorial est de fournir une nouvelle perspective sur une question cliniquement pertinente.

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo