Une augmentation de 10% de la cadence améliore la cinématique de course et les résultats cliniques à 4 semaines et à 3 mois chez des coureurs souffrant de douleurs fémoro-patellaires

Une analyse de Tom Goom info

POINTS CLÉS

  1. Une seule séance de réentrainement à la course afin d'augmenter la cadence de 10 % en utilisant un métronome peut être efficace pour modifier l'allure si le patient la contrôle lui-même en utilisant une montre GPS.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Il a été démontré que l'augmentation de 10 % de la cadence pendant la course à pied permettait de réduire les contraintes sur l'articulation fémoro-patellaire (1), mais il n'y a que peu d'études qui s'intéressent à l'effet de cette approche sur la douleur et la fonction chez le coureur souffrant de douleurs fémoro-patellaires (DFP). Dans les études qui ont utilisé le réentrainement du schéma de course pour traiter les symptômes des coureurs, il y avait en général 8 séances avec une diminution progressive du feedback. Cette étude a cherché à tester si les coureurs pouvaient être capable de mettre en place eux-mêmes un programme de réentrainement du schéma de course pour la DFP en utilisant un métronome après une seule séance pour leur expliquer comme faire.

Il a été démontré que l'augmentation de 10 % de la cadence pendant la course à pied permet de réduire les contraintes sur l'articulation fémoro-patellaire.
bulb
Notre stratégie de traitement clé pour la DFP devrait être l'éducation et la modification des activités.

MÉTHODE

18 coureurs souffrant de DFP ont été recrutés pour cette étude, on retrouve chez 12 d'entre eux d'une augmentation de l'adduction de hanche ou une chute du bassin controlatéral pendant l'analyse 3D de la course à pied. On a proposé

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo