Cadre international pour l’évaluation des drapeaux rouges dans les pathologies spinales potentiellement graves

Une analyse de Dr Mary O'Keeffe info

POINTS CLÉS

  1. La plupart des drapeaux rouges sont des fausses pistes : la plupart manquent de preuves, ne sont pas adéquats pour détecter les maladies graves et sont trompeurs lorsqu'ils sont utilisés isolément.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

L'identification précoce des pathologies rachidiennes graves est d'une importance cruciale compte tenu de leurs conséquences potentiellement dévastatrices. Les drapeaux rouges sont souvent utilisés par les thérapeutes pour aider à identifier une pathologie rachidienne grave, mais il y a un manque de preuves de haute qualité sur leur précision diagnostique. Cet article fournit un cadre complet pour les kinésithérapeutes et les autres professionnels de santé, avec une approche standardisée et cohérente de l'évaluation des pathologies rachidiennes graves dans un contexte musculosquelettique.

Il y a un manque de preuves de haute qualité de la précision diagnostique des drapeaux rouges.
bulb
Bien que les pathologies graves soient rares, une réorientation et une prise en charge rapides sont essentielles à la réussite.

MÉTHODE

L'élaboration de ce cadre a été dirigée par la Fédération internationale des physiothérapeutes manipulateurs orthopédiques (IFOMPT). Il a été alimenté par les recherches disponibles sur les drapeaux rouges en collaboration avec des chercheurs et des cliniciens ayant une expertise dans

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo