Comprendre la sciatique: croyances en matière de maladie et de traitement dans une population souffrant de douleur radiculaire lombaire. Une étude d'entretien qualitative

Une analyse de Dr Tom Walters info

POINTS CLÉS

  1. Les sujets atteints de sciatique faisaient état d’un éventail de symptômes allant de l’épuisement physique et mental au fait qu’ils n'étaient pas pris au sérieux et que la gravité de leurs symptômes était souvent sous-estimée.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La douleur qui irradie de la colonne lombaire (douleur radiculaire) est souvent diagnostiquée comme une «sciatique» et est décrite comme étant causée par la compression d’une ou plusieurs des racines nerveuses lombaires. Des recherches antérieures ont démontré qu'un prolapsus du disque peut être associé à une douleur radiculaire (1), mais qu'une compression des racines nerveuses peut également exister chez des individus asymptomatiques (2). Bien que l’histoire naturelle de la douleur radiculaire lombaire soit généralement favorable (3), les croyances d’un individu au sujet de sa maladie peuvent jouer un rôle majeur dans sa réponse au traitement. Cette étude visait à mieux comprendre les croyances des patients concernant la sciatique et leur incidence sur les perceptions des différentes options de traitement.

Les convictions d’un individu à propos de sa maladie peuvent jouer un rôle majeur dans sa réponse au traitement.
bulb
Avoir une meilleure compréhension des croyances du patient concernant leur diagnostic et les options de traitement aidera le clinicien à gérer l'entretien clinique.

MÉTHODE

Les personnes âgées de 18 ans ou plus, présentant des antécédents de symptômes supérieurs à quatre semaines et ayant reçu un diagnostic de douleur radiculaire lombaire, ont été envoyées par leur médecin généraliste vers un service de triage des troubles

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo