Effets de type catastrophisation sur le patient et le chirurgien de la formulation des résultats d'IRM et bénéfices d'une reformulation : résultats d'un ERC et d'essais en aveugle

Une analyse de Ben Cormack info

POINTS CLÉS

  1. Les IRM peuvent conduire à une plus grande utilisation des soins de santé, mais sans amélioration des résultats.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La chirurgie de la colonne lombaire est plus fréquemment utilisée pour traiter la lombalgie (LBP), et le recours à la chirurgie a reflété une augmentation de l'utilisation de l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Malgré des résultats comparables à un an (1), il a été démontré que préférer le recours à l'IRM au détriment de la radiographie pour évaluer une lombalgie entraine trois fois plus de chirurgies de la colonne vertébrale. De plus, les patients qui n'ont pas passé d'IRM ont des résultats similaires à ceux qui en font une et cela aussi bien à court et qu'à long terme (2).

L'IRM a été associée à un effet nocebo potentiellement dû à une terminologie alarmante. Les résultats d'IRM rédigés sans connaissance clinique du patient peuvent potentiellement contribuer à des interventions invasives pour normaliser d'éventuelles anomalies de la colonne vertébrale. L'influence négative des IRM sur les patients n'a pas été formellement étudiée. Par conséquent, le but de cette publication était de :

  • Étudier l'effet des résultats d'IRM routinier sur la perception du patient et les résultats du traitement.
  • Concevoir une méthode clinique de rédaction des résultats d'IRM en évitant les mots et les expressions qui pourraient provoquer une peur et une catastrophisation chez les patients.
  • Réaliser une étude en aveugle pour évaluer l'effet d'une telle reformulation des résultats d'IRM sur la perception de l'état de la colonne vertébrale et la prise de décision.

Il a été démontré que préférer le recours à l'IRM au détriment de la radiographie pour évaluer une lombalgie entraine trois fois plus de chirurgies de la colonne vertébrale.
bulb
La manière dont les résultats d'IRM sont décrits aux patients semble avoir un effet important sur les résultats à 6 semaines à la suite d'un programme de soins conservateurs.

MÉTHODE

L'étude s'est déroulée en trois phases :

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo