Le mouvement change-t-il lorsque la douleur lombaire change ? Une revue systématique

Une analyse de Dr Mary O'Keeffe info

POINTS CLÉS

  1. La gestion des mouvements chez les personnes souffrant de douleurs de la région lombaire (LBP) est souvent considérée comme importante pour aider à réduire la douleur et les limitations d'activité.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le mouvement est important pour les kinésithérapeutes. Les problèmes de mouvement sont largement considérés comme contribuant à la LBP. C'est un point de vue compréhensible, car de nombreuses personnes souffrant de lombalgie disent que le mouvement est douloureux et qu'elles se déplacent différemment par rapport à leur état sans douleur. Mais, lorsque la lombalgie d'un individu s'améliore, était-ce la gestion de ses mouvements qui était l'élément le plus important ?

Cette revue systématique a examiné la relation entre les changements dans les mouvements vertébraux volontaires (y compris l'activité musculaire) et les changements dans la douleur ou la limitation de l'activité au niveau individuel chez les personnes souffrant de lombalgie non spécifique (NSLBP).

Les problèmes de mouvement sont largement considérés comme contribuant à la lombalgie.
bulb
Le succès observé de la prise en charge lorsqu'on se concentre sur le mouvement peut ne pas être lié aux changements objectifs spécifiques de la cinématique ou de l'activité musculaire, mais simplement aux changements de la valeur de la menace perçue liée au mouvement.

MÉTHODE

Design de l'étude : revue systématique

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo