Les approches par classification dans le traitement de la lombalgie ont des effets minimes non cliniquement significatifs : revue systématique avec méta-analyse

Une analyse de Dr Jarod Hall info

POINTS CLÉS

  1. Les approches par classification pour la prise en charge de la lombalgie (LBP) cherchent à regrouper les patients en catégories en fonction des résultats de l'examen clinique afin d'appliquer une approche de traitement prédéterminée en lien avec l'examen.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

L'hétérogénéité des présentations cliniques de la lombalgie (LBP) met au défi tout clinicien qui tente d'identifier et de cibler des sous-groupes de lombalgie. La plupart des traitements de la lombalgie, tels que l'exercice et la thérapie par manipulation de la colonne vertébrale, sont souvent appliqués selon une approche unique (one-size-fits-all) et n'ont que des effets modestes sur la réduction de la douleur et de l'incapacité chez les personnes atteintes de lombalgie (1,2). Un concept émergeant au cours des dernières années suggère que l'adaptation des approches de traitement par une classification clinique a le potentiel d'améliorer les résultats pour les patients.

L'objectif principal de cette revue systématique était de déterminer l'efficacité des systèmes de classification non chirurgicaux pour le traitement de la lombalgie par rapport à l'utilisation d'éléments de comparaison tels que l'intensité de la douleur rapportée par le patient, l'intensité de la douleur dans les membres inférieurs et l'incapacité. De plus, un objectif secondaire consistant à déterminer l'efficacité du traitement par sous-catégorie avec un système de classification a été exploré.

La plupart des traitements de la lombalgie n'ont que des effets modestes sur la réduction de la douleur et de l'incapacité.
bulb
Sur la base des meilleures preuves actuelles, les cliniciens devraient éviter la mise en œuvre stricte de ces systèmes de classification jusqu'à ce que des preuves plus solides émergent.

MÉTHODE

Les bases de données MEDLINE, EMBASE, CINAHL, Web of Science Core Collection et CENTRAL ont fait l'objet de recherches depuis leur création jusqu'au 21 juin 2021. Les auteurs ont inclus des essais randomisés comparant un système de classification (par exemple

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo