Les attitudes et les croyances des praticiens australiens qui se basent sur l’exercice physique sont-elles associées à leur utilisation et leur confiance dans les modalités thérapeutiques de la lombalgie chronique ?

Une analyse de Ben Cormack info

POINTS CLÉS

  1. L’alignement biomédical/biopsychosocial des praticiens travaillant dans le domaine de la lombalgie influence les choix thérapeutiques.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La lombalgie chronique étant le problème musculo-squelettique le plus répandu dans le monde (1), son traitement et les attitudes qu’il suscite intéressent un large éventail de professionnels de la santé.

Dans le contexte de la douleur, les attitudes et les croyances peuvent être divisées en deux catégories : biomédicales et biopsychosociales. Les personnes ayant des croyances biomédicales plus élevées considèrent que la douleur est plus étroitement liée à des lésions tissulaires ou à une pathologie sous-jacente, tandis que les personnes ayant des croyances biopsychosociales plus élevées reconnaissent mieux l’ensemble des autres facteurs (par exemple, psychologiques et sociaux) susceptibles de contribuer à la douleur. Les attitudes et les croyances des praticiens à l’égard de la lombalgie chronique sont importantes car elles sont associées au(x) type(s) de traitement(s) qu’ils fournissent et aux croyances de leurs patients.

Cette étude s’est concentrée sur les kinésithérapeutes et les enseignants en APA, sur le type de traitement qu’ils utilisent et sur l’influence d’une orientation/attitude biomédicale ou biopsychosociale. Une autre question était de savoir si les enseignants en APA et les kinésithérapeutes utilisaient des traitements différents. La question de l’étude était « d’évaluer l’influence des attitudes et des croyances des kinésithérapeutes et des enseignants en APA sur leur utilisation et leur confiance dans les différents traitements pour la prise en charge de la lombalgie chronique ».

La lombalgie chronique est le problème musculo-squelettique le plus répandu dans le monde.
bulb
Une orientation davantage biomédicale peut conduire à des soins aux patients qui s’écartent des recommandations cliniques, ce qui peut entraîner une réduction des activités liées aux loisirs et au travail.

MÉTHODE

  • Cette étude a utilisé une enquête en ligne, diffusée via Qualtrics, pour évaluer les choix thérapeutiques des enseignants en APA et des kinésithérapeutes australiens. L’enquête a interrogé les praticiens sur leurs caractéristiques démographiques, leur expérience clinique et leur confiance dans
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo