L'inclinaison du rachis permet de différencier la spondylolyse à un stade précoce de la lombalgie non spécifique chez les adolescents

Une analyse de Dr Sarah Haag info

POINTS CLÉS

  1. Le test d'inclinaison du rachis semble permettre de différencier la spondylose à un stade précoce de la lombalgie non spécifique.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le taux de spondylolyse chez les adolescents pratiquant un sport est 3 à 4 fois plus élevé que dans la population générale. Bien que l'incidence de la lombalgie (LBP) dans la population générale soit élevée, il est important d'identifier la douleur résultant d'une spondylolyse à un stade précoce (SSP) afin que des interventions appropriées puissent être réalisées. L'objectif de cette étude était de déterminer la caractéristique la plus courante de la lombalgie mise en évidence par le mouvement, chez les adolescents atteints de spondylolyse à un stade précoce.

Le taux de spondylolyse chez les adolescents pratiquant un sport est 3 à 4 fois plus élevé que dans la population générale.
bulb
Si la lombalgie du patient est provoquée par l'inclinaison (>3,5 sur l'échelle numérique), le clinicien doit être plus prudent quant à la présence de la spondylolyse à un stade précoce.

MÉTHODE

Les participants de cette étude étaient des athlètes âgés de 18 ans ou moins et qui présentaient une lombalgie aigüe depuis moins d'un mois. Les participants présentant des symptômes radiculaires ou une spondylolyse claire ou un spondylolisthésis sur une radiographie

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo