Preuves et recommandations pour l'utilisation de tests de mobilité segmentaire pour les patients lombalgiques - revue systématique

Une analyse de Dr Sarah Haag info

POINTS CLÉS

  1. Des tests de mouvement passif sont couramment utilisés en cabinet pour évaluer les patient·e·s souffrant de douleur lombaire.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les mouvements intervertébraux passifs physiologiques (Passive Physiological Intervertebral Movement, PPIVM), les mouvements intervertébraux accessoires passifs (Passive Accessory Intervertebral Movement, PAIVM) et le test d'instabilité en procubitus (Prone Instability Test, PIT) sont utilisés en pratique pour évaluer la mobilité segmentaire passive lombaire et la classer en normale, hypermobile ou hypomobile. Bien que ces tests soient fréquemment utilisés dans la pratique clinique, la fiabilité et la validité de ces tests ne sont pas universellement acceptées.

L'objectif de cette revue systématique était de synthétiser la validité et la fiabilité des tests de mobilité segmentaire chez les personnes souffrant de lombalgie (Low Back Pain, LBP) et de donner des recommandations pour l'application de ces tests dans la pratique clinique.

Les tests de mobilité passive segmentaire comprennent l'évaluation des mouvements intervertébraux passifs physiologiques, des mouvements intervertébraux accessoires passifs et le test d'instabilité en procubitus.
bulb
Il est important de comprendre si les évaluations que vous utilisez vous donnent des informations cliniquement utiles.

MÉTHODE

Une recherche dans la littérature a été effectuée dans PubMed, LIVIVO et Cochrane Library combinant les termes de recherche traitant de la lombalgie (LBP) ou de l'instabilité segmentaire lombaire, des tests de mouvement intervertébral, avec les notions de validité et

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo