Traiter la lombalgie chez les athlètes : revue systématique avec méta-analyse

Une analyse de Dr Mary O'Keeffe info

POINTS CLÉS

  1. L'exercice est l'intervention la plus fréquemment étudiée chez les athlètes souffrant de lombalgie (LBP), suivie de la thérapie manuelle (massage et manipulation de la colonne vertébrale) et des modifications biomécaniques (chaussures instables et réglage de la hauteur de la selle de vélo).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La lombalgie (LBP) est une plainte courante chez les athlètes, avec une prévalence de 18 à 65 % dans différents sports. Les interventions chirurgicales et pharmacologiques sont des approches couramment utilisées pour traiter la lombalgie dans cette population. Il y a un manque de clarté sur l'efficacité des approches non chirurgicales et non pharmacologiques dans cette population. Cette revue systématique visait à clarifier la situation en examinant les preuves concernant la prise en charge non pharmacologique de la lombalgie chez les athlètes.

La lombalgie est une plainte courante chez les athlètes, avec une prévalence de 18 à 65 % dans différents sports.
bulb
Les athlètes auront naturellement des exigences physiques et des objectifs différents par rapport à la population générale, mais le traitement de leur lombalgie doit toujours suivre les mêmes principes généraux.

MÉTHODE

Conception de l'étude : revue systématique d'essais contrôlés randomisés (ECR)

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo