Facteurs biomécaniques des membres inférieurs associés à la tendinopathie d'Achille chez les coureurs : revue systématique

Une analyse de Tom Goom info

POINTS CLÉS

  1. Cette revue systématique avait pour but d'examiner la relation entre les facteurs de risque biomécaniques et le développement de la tendinopathie d'Achille (TA) chez les coureurs.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

On pense que la tendinopathie d'Achille (TA) affecte environ la moitié des coureurs de fond au cours de leur carrière de coureur (1). Cela peut avoir des conséquences à long terme et empêcher les gens de faire du sport. Malgré cela, on ne sait toujours pas quels facteurs provoquent le TA chez les coureurs.

On pense que divers facteurs biomécaniques peuvent prédisposer un coureur à la TA. Cette revue systématique a examiné la relation entre ces facteurs de risque biomécaniques (tels que la cinétique, la cinématique, l'activité musculaire, la pression plantaire et les paramètres temporo-spatiaux pendant la course) et la TA chez les coureurs. On espère que les résultats de cette recherche pourront être utilisés dans le traitement et la prévention de la douleur de la zone achilléenne.

On pense que la tendinopathie d'Achille affecte environ la moitié des coureurs de fond au cours de leur carrière de coureur.
bulb
L'adduction accrue de la hanche, la descente du bassin et la pronation sont des mouvements qui se produisent fréquemment ensemble et peuvent également augmenter la charge sur le tendon d'Achille.

MÉTHODE

Les bases de données électroniques (SCOPUS, Science Direct et PUBMED) ont été consultées en mars 2021 à l'aide des termes clés appropriés. Les listes de références des articles identifiés ont ensuite été également examinées à la recherche d'autres études pertinentes.

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo