Incidence de la tendinopathie d'Achille et des facteurs de risque associés chez les coureurs de loisir : une vaste étude de cohorte prospective

Une analyse de Dr Seth O’Neill info

POINTS CLÉS

  1. La tendinopathie d'Achille est courante chez les coureurs qui s'inscrivent à des courses de 5 à 42 km.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Dans une de mes analyses précédentes, j'ai fait le commentaire suivant : ' il y a beaucoup d'études qui examinent les facteurs de risque de la tendinopathie d'Achille (TA). De toutes les études publiées, il y a beaucoup de méthodologies employées. Certaines permettent de tirer des conclusions exactes en lien avec un facteur de risque et une tendinopathie, tandis que d'autres ne le permettent pas'.

Cette étude est l'une de celle qui permet de faire des conclusions sur les facteurs de risque futurs (l'étude est prospective et la cohorte conséquente). L'essentiel c'est qu'elle compte un grand nombre de suivis et un taux d'incidence suffisamment élevé pour tirer des conclusions significatives. Le but premier de cette publication était de déterminer l'incidence de la TA, et dans un deuxième temps de déterminer les facteurs de risque associés à la TA.

La tendinopathie d'Achille est l'une des blessures par surutilisation la plus courante de la cheville/du pied.
bulb
Encourager la mise en place de 2 semaines entre chaque nouvelle phase d’entraînement donne suffisamment de temps pour engendrer une adaptation positive.

MÉTHODE

Les auteurs de cette étude ont recruté des coureurs hollandais qui s'inscrivaient à des courses à pied de 5 à 42 km (des distances allant d'un tour de parc à des marathons complets). Cette étude a utilisé un questionnaire en

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo