La structure et la fonction des muscles du segment jambier sont altérées chez les coureurs de fond atteints du syndrome de stress tibial médial : étude cas-témoin

Une analyse de Dr Melinda Smith info

POINTS CLÉS

  1. La structure et la fonction des muscles du segment jambier ont été comparées chez des coureurs de fond avec et sans syndrome de stress tibial médial (MTSS).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le syndrome de stress tibial médial (Medial tibial stress syndrome, MTSS) est l'une des atteintes musculosquelettiques liées à la course les plus courantes avec une incidence (9,4 %) et une prévalence (9,1 %) élevées rapportées chez les coureurs (1). Comprendre les facteurs intrinsèques (et extrinsèques) modifiables qui peuvent contribuer aux symptômes du MTSS est important pour développer une stratégie de prévention et une prise en charge efficaces.

Cette étude visait à déterminer si les coureurs de fond atteints de MTSS affichaient des différences de structure et de fonction musculaires du segment jambier par rapport aux coureurs asymptomatiques appariés.

Le syndrome de stress tibial médial a une incidence (9,4 %) et une prévalence (9,1 %) élevées chez les coureurs.
bulb
La résolution des déficits de force musculaire et d'endurance des jambes est également susceptible d'être importante pour les coureurs atteints de MTSS à mesure qu'ils progressent dans leurs charges d'entraînement.

MÉTHODE

11 coureurs atteints de MTSS ont été appariés avec 11 coureurs asymptomatiques (témoins) en fonction du sexe, de l'âge, de la taille, de la masse corporelle, de la distance d'entraînement hebdomadaire et du membre dominant. Neuf participants présentaient des symptômes

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo