Les modalités physiques avec exercice excentrique ne sont pas meilleures que l'exercice excentrique seul dans le traitement de la tendinopathie chronique d'Achille : revue systématique et méta-analyse

Une analyse de Tom Goom info

POINTS CLÉS

  1. Cette revue systématique a comparé l'exercice excentrique avec des exercices excentriques combinés à des modalités physiques (telles que les ondes de choc, le laser et l'Astym).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La tendinopathie d'Achille chronique est une affection courante qui provoque douleur et incapacité fonctionnelle chez les patients. Le traitement de référence actuel pour la tendinopathie d'Achille (TA) est un programme de mise en charge progressive, mais cela ne conduit certainement pas à la résolution des symptômes pour tous les patients. Des « adjuvants » sont souvent ajoutés aux soins normaux dans l'espoir qu'ils traiteront la douleur et amélioreront la fonction, mais est-ce vraiment le cas ?

Cette revue systématique a cherché à examiner si l'ajout d'interventions telles que les ondes de choc, le laser, les attelles de nuit, les orthèses ou l'Astym (massage assisté par des outils) à l'exercice excentrique (EE) était plus efficace que l'exercice excentrique seul pour traiter la TA.

La tendinopathie d'Achille chronique est une affection courante qui provoque douleur et incapacité fonctionnelle chez les patients.
bulb
L'éducation, la modification de l'activité et la mise en charge progressive restent nos traitements de premier choix pour la tendinopathie d'Achille.

MÉTHODE

Une revue systématique et une méta-analyse ont été menées conformément aux directives PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses). Des bases de données scientifiques clés ont été consultées à l'aide de termes de recherche spécifiques pour identifier les

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo