Détermination du niveau de radiculopathie cervicale : accord entre l'inspection visuelle des dessins de la douleur et l'imagerie par résonance magnétique

Une analyse de Dr Sarah Haag info

POINTS CLÉS

  1. Les dessins de douleur sont des outils cliniques utiles en conjonction avec une évaluation complète d'une personne souffrant de douleurs.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les dessins de la douleur sont souvent utilisés dans le cadre de l'évaluation des personnes souffrant de douleurs. L'identification des symptômes radiculaires est possible par des dessins de la douleur, mais la précision de l'identification du niveau d'atteinte de la moelle épinière n'a pas encore été établie (1).

Cette étude était une analyse secondaire des données de base recueillies auprès de patients atteints de radiculopathie cervicale identifiée par IRM. Le but de cette étude était d'étudier l'accord entre le niveau de radiculopathie cervicale dérivé des dessins de la douleur, l'IRM et l'accord entre quatre cliniciens, sur la base de leur évaluation des dessins de la douleur.

Les dessins de la douleur sont souvent utilisés dans le cadre de l'évaluation des personnes souffrant de douleurs.
bulb
Le dessin de la douleur peut donner un aperçu de l'expérience du patient face à sa douleur.

MÉTHODE

  • Deux kinésithérapeutes et deux chirurgiens du rachis ont évalué 98 dessins de la douleur issus d'une étude précédente comparant l'efficacité de deux interventions de rééducation postopératoire chez des patients subissant une intervention chirurgicale pour une radiculopathie à un seul niveau
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo