Évaluation des effets à long terme de l’ajout d’une thérapie manuelle aux exercices cervicaux chez les personnes souffrant de cervicalgies chroniques non spécifiques : essai randomisé

Une analyse de Dr Julia Treleaven info

POINTS CLÉS

  1. L’ajout d’une thérapie manuelle aux exercices cervicaux a eu un effet à court terme, mais pas de bénéfice à plus long terme (à trois et six mois).
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La cervicalgie constitue un grave problème de santé ayant des répercussions économiques et sociales qui touche jusqu’à deux tiers des adultes à un moment ou à un autre de leur vie. Par conséquent, cette affection représente un coût important pour la santé, principalement en raison de l’absentéisme au travail.

Cet article a examiné l’effet intermédiaire de l’ajout d’une thérapie manuelle orthopédique (TMO) aux exercices cervicaux chez les personnes souffrant de cervicalgies chroniques non spécifiques, en comparaison avec les exercices cervicaux seuls. Cet effet a été comparé à celui des exercices cervicaux seuls.

La cervicalgie représente un coût important pour la santé, principalement en raison de l’absentéisme au travail.
bulb
L’ajout d’une thérapie manuelle et/ou d’une interaction avec le professionnel de santé semble important pour améliorer les douleurs cervicales et l’invalidité, ainsi que l’observance immédiate et à long terme chez certains patients.

MÉTHODE

  • Pour être inclus dans l’étude, les participants âgés de 18 à 65 ans devaient faire état de douleurs cervicales depuis au moins trois mois, évaluées à au moins 2/10 sur une échelle numérique d’évaluation de la douleur (NPRS) et d’un
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo