Exercices cou-épaules pour les céphalées chroniques chez les femmes : un essai contrôlé randomisé

Une analyse de Dr Julia Treleaven info

POINTS CLÉS

  1. La prescription de six mois d’exercices progressifs spécifiques au cou n’a eu qu’un effet minime sur les céphalées chroniques.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les céphalées sont à l’origine d’un handicap considérable, 52 % de la population mondiale souffrant de divers types de céphalées. Les céphalées dues à des douleurs cervicales et à des muscles endoloris dans la région cou-épaules sont généralement diagnostiquées comme des céphalées de tension ou cervicogéniques. Pour prendre en charge les céphalées cervicogéniques chroniques, les céphalées de tension et les migraines, divers traitements kinésithérapeutiques et de rééducation par l’exercice ont été recommandés.

L’objectif de cette étude était de déterminer si un programme d’exercices thérapeutiques progressifs spécifiques pour la région cou-épaules est efficace pour réduire l’intensité, la fréquence et la durée des céphalées par rapport au groupe témoin recevant une dose placebo de stimulation nerveuse électrique transcutanée (TENS).

Les céphalées dues à des douleurs cervicales et à des muscles endoloris dans la région cou-épaules sont généralement diagnostiquées comme des céphalées de tension ou cervicogéniques.
bulb
L’exercice aérobie peut améliorer l’intensité, la fréquence et la durée des céphalées ainsi que la qualité de vie.

MÉTHODE

Pour être incluses dans l’étude, les participantes devaient déclarer souffrir d’au moins huit jours par mois de céphalées d’au moins 4/10 sur une échelle visuelle analogique et obtenir un score d’au moins 56 au Headache Impact Test. Le critère principal

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 651 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo