Précision diagnostique des éléments d'entretien avec les patients et des tests cliniques dans la radiculopathie cervicale

Une analyse de Dr Julia Treleaven info

POINTS CLÉS

  1. Si la douleur du membre supérieur du patient est pire que celle de son cou ou si ses symptômes sont augmentés lors du repassage et réduits en marchant avec la main dans la poche, cela augmente la probabilité d'une radiculopathie cervicale.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Actuellement, il n'existe pas de consensus sur les critères diagnostiques de la radiculopathie cervicale. Par conséquent, le but de cette étude était de déterminer l'exactitude des éléments de l'entretien avec les patients et des tests cliniques effectués par un kinésithérapeute dans le diagnostic de la radiculopathie cervicale. Dans cet article, la radiculopathie a été considérée comme englobant tous les signes et symptômes pouvant survenir en raison de la compression des racines nerveuses, ce qui comprend la radiculopathie (se référant à des déficits neurologiques objectifs) et la douleur radiculaire (qui survient à la suite d'une inflammation ou d'une compression d'une racine nerveuse).

Actuellement, il n'existe pas de consensus sur les critères diagnostiques de la radiculopathie cervicale.
bulb
Les informations de cette étude devraient aider les cliniciens à prendre des décisions sur les meilleures options de prise en charge conservatrice et la nécessité d'une réorientation pour réaliser des examens supplémentaires.

MÉTHODE

134 patients avec une durée médiane de la douleur de 22 semaines ont été inclus dans l'étude, et un neurochirurgien a par la suite diagnostiqué une radiculopathie cervicale chez 66 (49 %) d'entre eux. Ce diagnostic était basé à la

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo