Acceptabilité, faisabilité et efficacité des technologies virtuelles immersives pour promouvoir l’exercice physique chez les personnes âgées : revue systématique et méta-analyse

Une analyse de Dr Xiaoqi Chen info

POINTS CLÉS

  1. La réalité virtuelle est bien acceptée et plaisante pour les personnes âgées. Peu de symptômes indésirables ayant été signalés, cette étude démontre la possibilité de l’utiliser chez cette population.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les récentes avancées technologiques, telles que la réalité virtuelle et augmentée (VR et RA), sont prometteuses pour relever les défis de la rééducation chez les personnes âgées. La VR immersive s’appuie sur des casques montés sur la tête ou sur le CAVE VR pour créer un sentiment d’immersion. Elle se distingue des systèmes de réalité mixte tels que la réalité augmentée (RA), qui intègrent des éléments du monde réel à l’environnement virtuel (1). Dans cette revue, la VR et la RA ont été considérées comme des technologies immersives.

À l’heure actuelle, les données probantes sur la faisabilité, l’acceptabilité et l’efficacité des technologies virtuelles pour promouvoir l’exercice physique chez les personnes âgées font défaut. Par conséquent, cette revue visait à réaliser une revue systématique et une méta-analyse des recherches disponibles pour évaluer l’efficacité de la VR et de la RA chez les personnes âgées.

Les récentes avancées technologiques, telles que la réalité virtuelle et augmentée, sont prometteuses pour relever les défis de la rééducation chez les personnes âgées.
bulb
Des études ont démontré l’impact positif de la réalité virtuelle sur l’équilibre, la réduction du risque de chute et la démarche, soulignant ainsi son importance clinique potentielle.

MÉTHODE

  • Les auteurs ont effectué une recherche exhaustive dans quatre bases de données (MEDLINE, CINAHL, Embase et Scopus).
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo