Association entre blessures de course à pied et paramètres d'entrainement : revue systématique

Une analyse de Ben Cormack info

POINTS CLÉS

  1. Les preuves actuelles concernant les blessures en course à pied sont contradictoires. Cela est dû en partie aux différentes définitions et cohortes utilisées dans différentes études.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La course à pied est devenue l'une des activités récréatives de santé et de remise en forme les plus populaires auxquelles le public s'adonne. Cependant, il existe également de nombreuses blessures liées à la course à pied qui surviennent dans tout le spectre de la population de coureurs, des débutants aux coureurs plus expérimentés. Les blessures liées à la course (BLC) ont été définies par consensus comme une douleur musculosquelettique qui restreint ou réduit la course sur 7 jours consécutifs ou 3 séances d'entrainement.

Des recherches récentes ont mis en évidence le rôle potentiel des paramètres d'entrainement dans le développement des BLC. Ces paramètres sont des éléments tels que la distance, la durée, la fréquence, l'intensité et la modification récente de ces paramètres. Les travaux de Gabbett (1) sur les charges de travail aigües/chroniques et le développement des blessures ont mis en évidence le rôle potentiellement négatif et positif des paramètres d'entrainement dans l'apparition de blessures musculosquelettiques, bien que cela reste encore à perfectionner et que certains aspects aient été remis en question ces derniers temps.

L'objectif de cette revue systématique était de synthétiser les preuves prospectives actuelles sur l'incidence des BLC des membres inférieurs et d'explorer la relation entre leur apparition et les paramètres d'entrainement (distance, durée, fréquence, intensité), et de s'intéresser aussi au lien avec les modifications récentes des paramètres d'entrainement.

Les blessures liées à la course ont été définies par consensus comme une douleur musculosquelettique qui restreint ou réduit la course sur 7 jours consécutifs ou 3 séances d'entrainement.
bulb
Alors que la charge peut être un facteur complexe qui peut entrainer des blessures et des douleurs, elle ne doit pas être considérée simplement de manière isolée.

MÉTHODE

Cette revue systématique a été enregistrée dans la base de données PROSPERO et rapportée conformément aux directives PRISMA. Les critères d'inclusion étaient :

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo