Charge d'entrainement et blessures, partie 2 : des pratiques de recherche douteuses détournent la vérité et induisent en erreur des clinicien·ne·s bien intentionné·e·s

Une analyse de Robin Kerr info

POINTS CLÉS

  1. La base de recherches sur la charge d'entrainement et les blessures est imparfaite.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La partie 1 de cette analyse commentée [commentary paper] controversée, mais intéressante a été analysée dans le dernier numéro (janvier 2021). Dans la partie 2, les auteur·rice·s ont détaillé leurs préoccupations concernant les fondements conceptuels et les méthodologies utilisées dans la recherche sur la charge d'entrainement et les blessures. Ils sont allés jusqu'à dire que les pratiques de recherche douteuses sapent la fiabilité de la recherche, avertissant les clinicien·ne·s que «prendre des décisions concernant la planification et la modification des programmes d'entrainement pour réduire les blessures en pratique clinique, sur la base des études disponibles, est prématuré».

Les pratiques de recherche douteuses sapent la fiabilité de la recherche.
bulb
Les auteur·rice·s suggèrent que les clinicien·ne·s suivent simplement des principes d'entrainement bien établis, en particulier la progression de la charge plutôt que la «manipulation correcte» des mesures de la charge d'entrainement.

MÉTHODE

Une revue et une analyse de la méthodologie de la recherche sur les blessures dues à la charge d'entrainement au football ont été effectuées. Ils·elles ont résumé les résultats (rapport de cotes/odds ratio (OR), risque relatif (RR) et risque de

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo