Débloquez nos 687 analyses de littérature dès maintenant En savoir plus

Dépistage des drapeaux jaunes en kinésithérapie orthopédique : cadre clinique décisionnel

Une analyse de Dr Sandy Hilton info

POINTS CLÉS

  1. Pour traiter les aspects biologiques, psychologiques et sociaux, il peut être efficace d'utiliser des questionnaires de dépistage dans un but d'harmonisation.
  2. Les cabinets et les cliniciens doivent choisir des questionnaires validés tels que l'OSPRO-YF et les avoir disponibles dans leur langue et celle de leurs patients.
  3. L'application homogène est essentielle pour la pratique clinique en ce qui concerne l'utilisation des critères d'évaluation et des questionnaires de dépistage.

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La douleur et le traitement de la douleur constituent la majeure partie des cas en kinésithérapie. La détresse et la maladie neurologique, les effets à long terme des maladies chroniques et le défi émergent du Covid long ont en commun le besoin d'aborder la question du cadre biopsychosocial afin d'individualiser les interventions. Pour traiter la détresse biologique, psychologique et sociale, il est efficace d'utiliser des questionnaires de dépistage dans un but d'harmonisation. Les auteurs de ce commentaire clinique ont suggéré l'utilisation d'un dépistage homogène des drapeaux jaunes afin d'identifier les domaines de besoin au début des soins. Il existe plusieurs options ; cet article a utilisé l'outil Optimal Screening for Prediction of Referral and Outcome Yellow Flag tool (OSPRO-YF) comme exemple (1). Il existe un consensus au sein de l'International Association for the Study of Pain (IASP) dans leurs critères d'éducation interdisciplinaire sur l'importance d'éduquer sur la détresse psychologique autant que sur la fonction physique (2). De nombreuses lignes directrices de pratique clinique recommandent également un dépistage standard des drapeaux jaunes ainsi que l'aiguillage vers d'autres professionnels, selon le besoin, pour une prise en charge appropriée.

Malgré ces recommandations, il n'y a pas encore d'utilisation homogène du dépistage des drapeaux jaunes en kinésithérapie (3). Les auteurs de ce commentaire ont fourni un cadre clair qui est adaptable et permet de faire évoluer la conversation sur le dépistage des drapeaux jaunes vers une discussion sur la façon d'utiliser l'information pour guider la pratique clinique.

De nombreuses lignes directrices de pratique clinique recommandent également un dépistage standard des drapeaux jaunes ainsi que l'aiguillage vers d'autres professionnels, selon le besoin, pour une prise en charge appropriée.
bulb
Le dépistage des drapeaux jaunes est approprié pour tous les patients en kinésithérapie, quel que soit leur diagnostic.

CADRE CLINIQUE

Un cadre en trois étapes est proposé pour créer une homogénéité clinique :

Étape 1 : Établir un processus de sélection standard

  • Choisir un outil de dépistage parmi les outils validés disponibles
  • Identifier les patients à dépister (tous ou un groupe sélectionné)
  • Établir la fréquence du dépistage

Étape 2 : Prise de décision partagée

  • Planification collaborative du traitement (patient et thérapeute)
  • Orientation appropriée vers d'autres professionnels, y compris vers les soins d'urgence si cela est indiqué en fonction des résultats du dépistage et des risques

Étape 3 : Suivi du traitement

  • Surveiller les changements au fur et à mesure que le traitement progresse pour déterminer la réponse au traitement
  • Adapter l'orientation du traitement au besoin en fonction du dépistage

LIMITES

Les recommandations de cet article et d'autres articles similaires concernant la normalisation du dépistage des facteurs psychosociaux sont intuitives et sensées, mais toujours pas étayées par des preuves solides quant au questionnaires à utiliser. Il n'y a également aucune preuve que l'utilisation d'un tel dépistage augmente la qualité des résultats du traitement ou raccourcit la durée du traitement.

IMPLICATIONS CLINIQUES

L'application homogène des critères d'évaluation et des questionnaires de dépistage est essentielle pour la pratique clinique. Le dépistage des drapeaux jaunes est approprié pour tous les patients en kinésithérapie, quel que soit leur diagnostic. En dépistant tous les patients lors de la première visite, les thérapeutes et les établissements de santé évitent les préjugés sur les patients qui auraient potentiellement des problèmes. Cet article fait référence à la pratique informée par la psychologie (psychologically informed physical therapy) et la considère comme distincte de la kinésithérapie standard (comme le montre la figure 1). Il vaudrait mieux, dans un souci d'harmonisation, que tous soins en kinésithérapie prennent en compte les aspects psychologiques !

Image

Cela simplifierait la figure 1 en trois parcours décisionnels et inclurait l'auto traitement, les encouragements et les conseils pour rester actif auprès de tous les patients, quel que soit le diagnostic, tout en tenant compte des forces psychosociales individuelles et des domaines nécessitant un soutien supplémentaire.

Comment les cliniciens peuvent-ils mettre cela en œuvre dans la pratique clinique :

  • Les cabinets et les cliniciens doivent choisir des questionnaires validés tels que l'OSPRO-YF et les avoir disponibles dans leur langue et celle de leurs patients.
  • Remettez le questionnaires à tous les patients lors de la première rencontre.
  • Passez en revue le questionnaires pendant l'évaluation et utilisez les informations pour orienter les recommandations lors de cette première rencontre et à chaque visite ultérieure.
  • Lors des visites de sortie ou de suivi, demandez aux patients de remplir à nouveau le questionnaires de dépistage pour évaluer les progrès réalisés au cours du traitement et aider les cliniciens à affiner leurs compétences pour traiter les pensées, les croyances et les attentes inadaptées.

+RÉFÉRENCES

Stearns Z, Carvalho M, Beneciuk J and Lentz T (2021) Screening for Yellow Flags in Orthopaedic Physical Therapy: A Clinical Framework. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 51(9), 459-469.

RÉFÉRENCES CITÉES

  1. Lentz, T., Beneciuk, J., Bialosky, J., Zeppieri, G., Dai, Y., Wu, S. and George, S., 2016. Development of a Yellow Flag Assessment Tool for Orthopaedic Physical Therapists: Results From the Optimal Screening for Prediction of Referral and Outcome (OSPRO) Cohort. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 46(5), pp.327-343.
  2. IASP Interprofessional Pain Curriculum Outline | International Association for the Study of Pain (IASP). [online] International Association for the Study of Pain (IASP). Available at: https://www.iasp-pain.org/education/curricula/iasp-interprofessional-pain-curriculum-outline/ [Accessed 17 October 2021].
  3. Östhols, S., Boström, C. and Rasmussen-Barr, E., 2018. Clinical assessment and patient-reported outcome measures in low-back pain – a survey among primary health care physiotherapists. Disability and Rehabilitation, 41(20), pp.2459-2467.
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo