Effets des exercices à composantes multiples sur le renforcement musculaire, l’endurance musculaire et l’équilibre chez les personnes âgées fragiles : méta-analyse d’essais contrôlés randomisés

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. Les comparaisons et les recommandations spécifiques relatives aux exercices à composantes multiples pour les personnes âgées fragiles sont limitées.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La fragilité est définie comme un déclin de la capacité de réserve, entraînant une vulnérabilité accrue aux facteurs de stress. Du fait de cette vulnérabilité accrue, les personnes fragiles présentent un risque accru de chutes, de fractures, d’invalidité et de démence (1). La prévalence de la fragilité et de la pré-fragilité augmente avec l’âge, 51 % des personnes âgées d’au moins 90 ans étant identifiées comme fragiles (1). Les preuves récentes relatives aux bénéfices des exercices à composantes multiples ont augmenté l’attention autour de l’utilisation d’interventions d’exercices à composantes multiples pour améliorer la fonction physique chez les personnes âgées fragiles (1). Cependant, les comparaisons entre les différentes interventions d’exercices à composantes multiples ont été limitées.

Cet article visait à explorer les effets de l’exercice à composantes multiples chez les personnes âgées fragiles et de fournir une base pour la pratique clinique future et les soins de santé préventifs.

Les personnes fragiles présentent un risque accru de chutes, de fractures, d’invalidité et de démence.
bulb
Les bénéfices des programmes d’exercices à composantes multiples sont visibles chez les personnes qui n’effectuent que 25 minutes d’exercices par séance.

MÉTHODE

Conception : revue systématique.

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo