La performance lors du test d’équilibre unipodal de 10 secondes prédit la survie chez les personnes d’âge moyen et les personnes âgées

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. Evaluer des mesures d’équilibre et de force avant l’âge de 60 ans, lorsque les individus verbalisent leurs déficits de force et d’équilibre, pourrait permettre de détecter plus tôt les déficits d’équilibre et de force associés aux chutes, au déclin de la mobilité et à la mortalité.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le vieillissement primaire et le vieillissement secondaire sont associés aux déficits de force et d’équilibre couramment observés chez les personnes âgées (1). Beaucoup de ces changements commencent à apparaître à 30 ans mais ne sont souvent pas signalés avant 60 ans (1). Aux États-Unis, la plupart des dépistages relatifs à la force et à l’équilibre sont effectués à l’âge de 65 ans, ce qui signifie que certaines personnes ont vu leur force et leur équilibre décliner pendant plus de 30 ans. Des périodes de déclin aussi longues signifient qu’il est très difficile de récupérer la force et l’équilibre qui ont été perdus. Il serait par conséquent intéressant de voir si nous pouvons identifier ces déficits plus tôt.

L’objectif de cette étude était d’évaluer si le test d’équilibre unipodal de dix secondes (test 10s OLS) était associé à la mortalité toutes causes confondues et s’il améliorait l’information pronostique au-delà des données démographiques, anthropométriques et cliniques ordinaires.

Le vieillissement primaire et le vieillissement secondaire sont associés aux déficits de force et d’équilibre couramment observés chez les personnes âgées.
bulb
Les personnes âgées qui se tiennent sur une jambe pendant moins de dix secondes présentent un taux de mortalité et un risque de chute accrus, et sont davantage susceptibles d’être identifiées comme souffrant d’une pré-sarcopénie.

MÉTHODE

  • Il s’agissait d’une étude de cohorte prospective.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 638 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo