Le nombre de consultations et le coût des soins musculosquelettiques améliorent-ils les résultats ? Plus ne signifie pas forcément mieux

Une analyse de Todd Hargrove info

POINTS CLÉS

  1. Le nombre de recours à des soins pour le traitement d'une douleur d'épaule n'était pas associé à des changements de la douleur et de l'invalidité.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

C'est une question intéressante qui est soulevée ici - est-ce que plus de soins donnent de meilleurs résultats dans un contexte musculosquelettique ? Cette étude a analysé les données d'un seul essai contrôlé randomisé (ECR) (1) relatif à différents traitements du syndrome douloureux sous-acromial (SubAcromial Pain Syndrome, SAPS) afin de déterminer si le nombre de consultations et le coût du traitement étaient associés aux changements signalés par les patient·e·s en termes de douleur et de handicap. La valeur des soins, définie comme la variation de la douleur et de l'incapacité par dollar dépensé, a été mesurée et comparée entre les groupes des high responders (personnes répondant fortement et favorablement au traitement) et des low responders (personnes répondant peu au traitement).

La valeur des soins a été définie comme la variation de la douleur et de l'incapacité par dollar dépensé.
bulb
Les patient·e·s ont tendance à être plus satisfait·e·s des soins de santé qui impliquent plus de visites, même si cela n'améliore pas les résultats.

MÉTHODE

Les auteur·rice·s ont utilisé les données d'un ECR portant sur le traitement non chirurgical du SAPS. Cette étude a inclus 104 patient·e·s qui ont reçu une infiltration de corticostéroïdes ou de la thérapie manuelle et des exercices. Les auteur·rice·s ont

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo