Nouvelle mesure de l’observance des exercices : l’outil ATEMPT (Adherence To Exercise for Musculoskeletal Pain Tool)

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. L’achèvement des exercices prescrits par la kinésithérapie (c’est-à-dire les programmes d’exercices à domicile) permet de maximiser les bénéfices de la kinésithérapie.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les programmes d’exercices à domicile maximisent et maintiennent les bénéfices de la kinésithérapie. L’exécution de ces programmes peut réduire de 50 % les dépenses médicales liées à la mobilité (1). Malgré ces avantages, 75 % des patients ne terminent pas leur programme d’exercices à domicile et les kinésithérapeutes n’évaluent pas régulièrement cette observance (2). L’une des raisons expliquant l’irrégularité d’une telle évaluation est le manque d’outils et de conseils sur la manière d’évaluer ces programmes.

Les objectifs de cette étude étaient les suivants :

  1. Mettre au point une mesure de l’observance des exercices pour la douleur musculo-squelettique (outil ATEMPT) basée sur des domaines précédemment conceptualisés de l’observance des exercices.

  2. Rapporter la validité du contenu et de la structure, la cohérence interne, la fiabilité test-retest et l’erreur de mesure ATEMPT des critères de jugement chez les patients dont la prise en charge des douleurs musculo-squelettiques se fait par l’exercice.

L’exécution de programmes d’exercices à domicile peut réduire de 50 % les dépenses médicales liées à la mobilité.
bulb
Une réduction des scores ATEMPT peut refléter une moindre observance des exercices, ce qui pourrait permettre d’identifier les patients susceptibles de retirer un bénéfice de stratégies d’amélioration de l’observance, telles que la définition d’objectifs ou d’autres plans thérapeutiques.

MÉTHODE

Version initiale :

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo