Réponses cardiovasculaires de la mère et du fœtus à l’entraînement fractionné de haute intensité et à l’entraînement continu d’intensité modérée pendant la grossesse : essai croisé randomisé

Une analyse de Dr Stacey Hardin info

POINTS CLÉS

  1. La participation de la mère à un épisode intensif d’entraînement fractionné de haute intensité ou d’entraînement continu d’intensité modérée n’a pas eu d’impact négatif sur le rythme cardiaque fœtal ou le débit sanguin ombilical.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

L’activité physique chez les femmes enceintes est recommandée comme un élément essentiel d’une grossesse en bonne santé. Des recherches approfondies ont démontré la sécurité et les bénéfices de l’entraînement continu d’intensité modérée (MICT).

Traditionnellement, on déconseille aux femmes enceintes de pratiquer des exercices d’intensité élevée en raison de l’incertitude des effets sur le bien-être du fœtus. Seules 15 % des femmes enceintes respectent actuellement les recommandations en matière d’activité physique, à savoir 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine (1), le manque de temps étant le deuxième obstacle le plus souvent perçu à l’activité physique (2). Une stratégie possible pour contrer le manque de temps consiste à participer à des exercices d’entraînement fractionné de haute intensité (HIIT).

L’objectif de cette étude était de comparer les réponses cardiovasculaires de la mère et du fœtus au HIIT par rapport au MICT pendant la grossesse.

Traditionnellement, on déconseille aux femmes enceintes de pratiquer des exercices d’intensité élevée en raison de l’incertitude des effets sur le bien-être du fœtus.
bulb
L’entraînement fractionné de haute intensité provoque des réponses de la mère et du fœtus similaires à celles de l’entraînement continu d’intensité modérée traditionnellement prescrit.

MÉTHODE

  • Quinze femmes avec une grossesse unique (27,3 ± 3,5 semaines de gestation, âge moyen 33 ± 4 ans) ont participé à cette étude.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo