Retour d'expérience des personnes âgées sur les recommandations de prévention des chutes dérivées de l'initiative STEADI

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. Six mois après avoir reçu une évaluation du risque de chute, 79 % se sont souvenus avec précision de leur risque de chute, 68 % se sont souvenus d'au moins une recommandation et 57 % ont suivi au moins une recommandation.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

En plus de la fréquence et les conséquences des chutes, le dépistage du risque de chute est essentiel pour tous les adultes de 65 ans et plus. Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) recommande d'utiliser l'initiative STEADI (Stopping Elderly Accidents, Deaths & Injuries) pour dépister, évaluer et intervenir sur les risques de chute (1).

Voir la figure 1 pour un aperçu de l'initiative STEADI (1).

Image

L'initiative STEADI peut être utilisé dans les milieux cliniques et au sein d'une communauté [hors structures de soins]. Le succès des recommandations STEADI dépend en partie de l'adhésion des patients aux recommandations. Des recherches antérieures, notamment des revues systématiques, ont identifié qu'environ 50% des personnes âgées vivant dans la communauté adhèrent aux recommandations de prévention des chutes et 21% des personnes âgées adhèrent pleinement au programme d'exercices de prévention des chutes (2,3). Cependant, aucune étude n'a examiné les perceptions des personnes âgées concernant les recommandations de prévention des chutes fournies.

Cette étude a analysé ce dont les personnes âgées vivant dans la communauté se souviennent sur le risque de chute et les recommandations de prévention qui ont été donnés lors d'un événement de dépistage et d'évaluation du risque de chute basé sur l'initiative STEADI réalisé 6 mois auparavant. De plus, les auteurs ont examiné les perceptions des participants des facteurs liés au respect des recommandations et leurs perceptions de ce que les professionnels de santé peuvent faire pour faciliter la participation aux activités de prévention des chutes.

Environ 50 % des personnes âgées vivant dans la communauté adhèrent aux recommandations de prévention des chutes et 21 % des personnes âgées adhèrent pleinement au programme d'exercices de prévention des chutes.
bulb
Les kinésithérapeutes peuvent intégrer les facilitateurs, tels que les appels téléphoniques de rappel, et éliminer les obstacles, tels que l'incapacité de se souvenir des recommandations.

MÉTHODE

Des entretiens semi-directifs ont été menés avec des personnes âgées vivant dans la communauté, 6 mois après avoir participé à une évaluation des risques de chute, hors structure et basée sur le volontariat. Il est important de noter que l'évaluation

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo